08-12-06

Paris at night

pictureparking_17254

 

 

 

 

 

 

Trois allumettes une à une allumées dans la nuit

La première pour voir ton corps tout entier

La seconde pour voir tes yeux

La dernière pour voir ta bouche

Et l’obscuritè toute entière

pour me rappeler tout cela

en te serrant dans mes bras

 

Jacques Prévert

22:31 Gepost door Joe Bradley | Permalink | Commentaren (0) | Tags: poezie |  Facebook |

De commentaren zijn gesloten.